la roue de Deming ou PDCA

L’amélioration continue n’est pas réellement une méthode, mais davantage un état d’esprit reposant sur des principes que nous avons déjà vus dans notre article du article du 20/08/2021. Il existe toutefois un certain nombre d’outils pour s’inscrire dans cette approche tel que le PDCA

PDCA : savoir utiliser la roue de Deming.

Socle de l’amélioration continue, le PDCA est une méthode très utilisée pour améliorer la performance d’une organisation. Et ce, quel que soit le métier : RH, Marketing, Finance, Logistique, etc. La roue de Deming, du nom de son inventeur, propose un processus applicable à de très nombreuses problématiques. Apprenez comment mettre en œuvre cet outil afin d’en tirer pleinement profit dans le cadre de votre activité.

Définition de la roue de Deming

William Edwards Deming, chercheur américain, est un spécialiste reconnu dans le monde de la qualité. Ses recherches et son expérience ont montré  combien il est important de suivre un cercle vertueux   pour résoudre durablement toutes sortes de problèmes auxquels est confrontée l’entreprise, mais également pour innover en lançant de nouvelles idées de manière contrôlée.

Reposant sur l’amélioration continue, le cycle PDCA de Deming, mis au point dans les années 50, est  plus que jamais d’actualité . En effet,  la complexité de l’économie numérique requiert de recourir fréquemment à des tests et expérimentations avant de généraliser une solution.  Un état d’esprit agile, très actuel chez les startups  tournées vers l’innovation.

Interprétation de la roue PDCA

Planifier :

Analyser la situation, le problème ou question en cause, rechercher et sélectionner des solutions

Développer :

Mettre en œuvre la solution retenue

Contrôler :

Evaluer les résultats par différentes mesures.

Ajuster :

Identifier les points d’amélioration de la solution en place.

Quand utiliser la roue de Deming ?

Cette méthode est  particulièrement intéressante pour les cas s’inscrivant dans une démarche d’amélioration continue en expérimentant de nouvelles sources de performances.

Plus globalement, la forme générale offre une véritable méthodologie complète de résolutions de problèmes.

Appliquée à l’entreprise entière, elle facilite l’agilité avec des cycles courts,  l’encourageant à se remettre perpétuellement en question.

Lorsqu’une solution doit être trouvée dans l’urgence ou en situation de crise, le modèle devient alors trop lourd à suivre.